Retour au sommaire
 

 


 


 

          

Un lieu sinistre réservé aux amateurs de sensations fortes, mais aussi le point de départ d'une des plus grandes zones vierges du jeu, qui amène à de somptueux décors dans une ambiance de fin du monde.

 

     La grande terre vierge des Maleterres

Début d’une immense terre vierge bordant le nord et l’est des Maleterres, partant de la main de Tyr pour rejoindre le monastère. Depuis l'ouverture de Bc, cette zone est en partie occupée par les terres des Elfes de sang.

Le temple de la clairière empoisonnée. Il est possible de sauter sur le toit et de rentrer dans le temple par là.

Le temple de Zul’Mashar vue de la zone inconnue. On peut y apercevoir deux mages en train d’incanter.

Cette maison elfique solitaire est cachée dans une gorge des Maleterres.

Le gîte de Quel’Lithien, noyé dans le brouillard caractéristique des Maleterres.

La vallée s'enfonce en direction de Stratholme, bordée de hautes falaises en dent de scie.

Hé hop sur la falaise (peut pas m’en empêcher….)

Ambiance étrange dans la partie la plus large de la vallée. La tour blanche décrite ci-après se trouve à ce niveau, juste derrière les montagnes droites.

Genèse d’un monde. La fosse profonde de 100m est remplie d’un brouillard très épais qui ne simplifie pas le saut...

Cette petite vallée rejoint l'autre coté de la fosse.

Arrivée sur le plateau Ouest.

Les deux taches blanches au centre sont les portails de l’instance, visibles par transparence malgré le brouillard épais.

Au fond de la fosse. Cette gigantesque falaise s'étend sur plus d'un kilomètre.

Cette surprenante photo représente Stratholme, vu par-dessous et par derrière ! On peut voir la forme des tours, ainsi que l’eau et le fond de la douve.

 

     La tour du Nord

Cette superbe tour blanche se dresse à l’extrême nord de la côte du continent d’Azeroth, derrière Stratholme. Pour le moment il est impossible de rentrer dedans.

Vue imprenable du haut du petit oratoire, à côté de la tour. Cherchez le truc pour monter là-haut :)

Petit panoramique des lieux.

 

 
Page précédente   Menu précédent   Haut de page   Page suivante