Retour au sommaire
 

 


 

 




 

          

Sujet de nombreux phantasmes d'explorateurs, cette région au passé tourmenté laisse découvrir un paysage très contrasté. Tour à tour lumineuse et paisible, puis sombre et oppressante, cette terre oubliée vaut la peine que son exploration réclame.

 

Dés le portail passé, nous découvrons une superbe forêt de résineux au milieu de laquelle serpente un petit chemin couvert de feuilles mortes. Une ambiance douce et paisible que l’on n’attendait pas ici !

Une série de petits ponts en bois permettent de passer les nombreuses fissures qui rayonnent du mont central. Aucun bruit ni mouvement, tout est calme. Trop calme.

Dans un canyon j’aperçois une forme étrange, une sorte de tête de serpent géante. Allons voir ça de plus près.

La mâchoire géante contient une instance du plus beau vert. L'intérieur était encore accessible il y a quelques temps avec le tp du mage.

Le chemin passe par un val dévasté et stérile, pour aboutir à un corridor de portes de bronze entouré de torchères.

Cette photo est très représentative du mont Hyjal: Une succession d'alternances brutales entre désolations calcinées et forêt paisible.

Au bout du chemin, un petit autel s'avance au dessus du précipice. 1500m de chute libre, le plus formidable spot de base jumping du royaume, avec pour point d'atterrissage le lac vénéneux rempli d'acide !

Au gré de multiples détours par les crêtes, on découvre quelques ruines dont cette belle bâtisse, copie conforme de la tour blanche des Maleterres.

L'ensemble des temples, vu du 1er étage de la tour.

Le terrain devient de plus en plus accidenté, le chemin peine à suivre les circonvolutions du sol.

Passé cette forêt, le décor change du tout au tout. Nous approchons du but.

Caché dans une perpétuelle brume de suie, le cratère, dernier vestige des évènements tragiques qui modelèrent le monde dans les temps obscurs. Au fond, on aperçoit les 1eres frondaisons de l'arbre-monde.

Le temple à coté du cratère, vue des crêtes.

La dépouille d'Archimonde est toujours là, fixée pour l'éternité à l'arbre-monde. Les relents d'une magie à la puissance inimaginable sont encore perceptibles ici.

L'arbre-monde vu de la plus haute montagne Nord. Avant le patch 1.9, Il était possible de faire le tour complet du cirque rocheux par les crêtes, cette balade unique offrait une série de points de vues exceptionnels sur l'ensemble du mont.

Interlude :) Manifestement, les dieux concepteurs avaient dans l'idée que quelques mortels viendraient ici malgré les interdits...

Entre les racines de l'arbre titanesque, un lac dont les eaux troubles cachent le puit des âmes.

Ce gouffre profond de plus de 500m, est le seul lieu liquide du royaume dont le fond est accessible sans risquer de commotion due à la fatigue. Le bouchon de pierre terminal laisse échapper en permanence d'énormes bulles de gaz.

Remontée vers la surface. Les parois lisses sont vitrifiées sous l'effet de l'intense chaleur qui régna ici.

Au retour, visite du plus difficile point d'accès du royaume. Cette tour nichée au milieu d'une immense falaise à pic, est visible à droite du chemin sur le flanc du mont Hyjal, peu après le portail. Ici je me prépare à sauter sur la tour et... plantage serveur... Retour direct au cimetière d'Astranaar et fin de la balade :)

 

 
Page précédente   Menu précédent   Haut de page   Page suivante